ActifsRadio:  
--:--  |
Toggle Bar

L’inspiration en ESS #21 - À Marseille, des plantes et des légumes poussent derrière "Le Talus"

L’inspiration en ESS #21 - À Marseille, des plantes et des l ... Image 1

L’inspiration en ESS, une série d'émissions réalisées avec le soutien de la Fondation Crédit Coopératif.

L’Association HEKO PERMACULTURE qui œuvre pour une agriculture urbaine est en train de transformer à Marseille une ancienne décharge en ferme urbaine participative. Le Talus est un projet innovant et ambitieux de réhabilitation d’une friche située à proximité de l’autoroute et de la ligne de chemin de fer Paris Vintimille. L’on peut difficilement faire mieux en terme d’agriculture urbaine !

Un projet qui nous a fait penser à cette phrase d’Erik ORSENNA, "le jardin c’est de la philosophie rendu visible" qui nous a donné envie de savoir ce qui se cachait derrière "Le Talus". Alors Carl PFANNER, Cofondateur d’HEKO PERMACULTURE a délaissé quelques instants son râteau et sa brouette pour nous raconter cette aventure.

Un "Talus" qui sera aussi un lieu de découverte de l’agroécologie où il a fallu commencer par rendre fertile le sol de ce qui était une ancienne décharge puis organiser les espaces pour créer progressivement de nouvelles activités : une zone de maraîchage, des haies fruitières, une pépinière, une serre bio climatique, une zone d’abris à intrants, à compost, une boutique, une buvette conviviale où ça discute de la pluie, du beau temps et d’agroécologie… ou encore un poulailler. Un poulailler un peu spécial où les habitants peuvent venir chercher les œufs sachant que dans le prix payé, une somme a été réservé pour payer la retraite de ces chanceuses gallinacées qui couleront des jours paisibles jusqu’à la fin de leur vie au lieu de terminer en nuggets.

"Notre poulailler pédagogique est composé de poules de races où l’on propose des œufs à la vente au tarif un peu particulier de 1€ l’œuf. L’on appelle cela "l’œuf qui ne tue pas la poule" c’est-à-dire que le tarif des œufs vient payer toutes les années de retraite de la poule pendant lesquelles elle ne pond plus. Nous avons pris le parti-pris de ne pas les tuer à la fin de leur période de ponte et de les garder en vie. La vente de ces œufs permettent de financer la vie de la poule jusqu’à sa mort naturelle."

Avec l’ambition de réintroduire la nature en ville en impliquant les citoyens, les associations et les collectivités dans le projet, HEKO PERMACULTURE va permettre aux populations l’accès à une offre de proximité en produits agricoles bio mais aussi à des conseils et de la formation aux pratiques agroécologiques. Une initiative inspirante pour une agriculture durable et locale en milieu urbain.

Sans oublier pour autant que "mettre les villes à la campagne" ou "la campagne en ville" pose l’éternel problème de l’égalité des territoires et notamment de la métropolisation grandissante!

HEKO PERMACULTURE vient de recevoir le 1er Prix régional des "Prix de l’inspiration en ESS" de la Fondation Crédit Coopératif pour son engagement social en Provence-Alpes- Côte-d’Azur.