ActifsRadio:  
--:--  |
Toggle Bar

Initiatives solidaires dans l’habitat #2 - Réduire la précarité sanitaire

Initiatives solidaires dans l’habitat #2 - Réduire la précar ... Image 1

Initiatives solidaires dans l’habitat, une série d’émissions réalisées avec la plateforme de financement participatif Les Petites Pierres.

Garantir à 15 familles un accès à des installations sanitaires décentes, c’est l’un des objectifs de Toilettes du monde actuellement en campagne de financement participatif sur la plateforme Les Petites Pierres. Un projet qui s’inscrit dans les missions de cette structure qui œuvre pour réduire la précarité sanitaire dans le monde. Un enjeu de dignité et de santé pour des milliards de gens sur la planète.

Belinda HUAU nous raconte la situation de ces familles et notamment des 13 enfants qui composent cette caravane familiale installée sur les bords de l’Oise sur un terrain sans eau ni assainissement. Une situation d’urgence qui passe par l’installation de toilettes temporaire mais aussi et surtout par un projet durable qui consiste à accompagner les résidents à l’auto construction de toilettes sèches et de systèmes de traitement des eaux usées. Un travail mené en concertation avec ces familles et de manière participative.

L’occasion de revenir avec Gaël LEOPOLD, le Directeur de Toilettes du monde et ambassadeur de ce projet avec Marion DUVAL sur les enjeux de la précarité sanitaire en France et dans le monde en termes de dignité, santé et environnement. Presque deux milliards de personnes dans le monde utilisent une source d’eau potable contaminée par des matières fécales (source UNICEF) et près de 80% des eaux usées sont rejetés dans la nature sans traitement. 

Il nous explique pourquoi et comment l’on peut aujourd’hui mettre en place des systèmes d’assainissement non collectif, légers, fiables et durables, tout en soulignant que ce travail repose sur un mix pertinent d’ingénierie technique et d’ingénierie sociale.

A l’échelle du monde, l'on considère qu'il y'a 2,4 milliards de personnes qui n'ont pas accès à un assainissement et une eau de qualité. Pour être plus concret cela représente environ 800 à 1000 enfants qui meurent chaque jour de maladies liées à un manque d'assainissement et d'eau.